+33(0)4 50 57 30 65 CONTACT US

0Item(s)

You have no items in your shopping cart.

Product was successfully added to your shopping cart.

Médoc, une belle appellation régionale du bordelais

Set Descending Direction

5 Item(s)

Set Descending Direction

5 Item(s)

Le Médoc est un des plus prestigieux vignobles de la région viticole bordelaise. Situé sur la rive gauche de la Gironde, ce vignoble compte en effet des AOC communales mondialement connues : saint-estèphe, margaux, pauillac… Le médoc est aussi le nom d’un vin rouge AOC, ce qui entretient certaines confusions, d’autant plus qu’elle peut être produite sur toute la superficie du vignoble. Cette appellation compte par ailleurs de très nombreux Crus Bourgeois, idéal pour les amateurs de vins de Bordeaux.

Présentation générale de l’appellation médoc

Le vignoble de Bordeaux est composé de plusieurs subdivisions viticoles, dont le Médoc. Cette vaste région se déploie au nord-ouest de Bordeaux, sur la rive gauche de la Gironde. Elle est à l’origine de plusieurs AOC, dont l’appellation médoc. Son aire de production concerne tout le vignoble. Il est donc possible de produire un médoc AOC à Pauillac, à Saint-Estèphe, à Margaux, à Moulis ou à Saint-Julien. Mais c’est essentiellement dans la zone nord du médocain que les vins prennent racine, sur la partie septentrionale de la presqu’île de la Gironde.

Avec plus de 5 700 hectares de vignes plantées sur tout le vignoble du Médoc, l’AOC bénéficie de terroirs et de climats variés. Pour autant, on retrouve essentiellement des sols de graves. Les cépages sont ceux du bordelais. C’est le cabernet sauvignon qui domine, suivi par le merlot. Les vins rouges de l’appellation médoc font également intervenir le cabernet franc, le carménère, le malbec (ou côt) et le petit verdot.

Caractéristiques du médoc

La variété des terroirs est à l’origine de vins rouges tout aussi variés. Leur robe est le plus souvent d’un rubis sombre et profond ; elle peut aussi évoquer le rouge et la brillance du grenat. La palette aromatique du médoc est par ailleurs toujours envoutante, avec une richesse sans pareille. On décèle ainsi des arômes de fruits rouges tels que la groseille, de fruits cuits, de confiture. Les parfums de fève de cacao et de chocolat, d’épices, de réglisse et de sous-bois enrichissent encore ce nez élégant. Avec le temps, des notes animales et de torréfaction apparaissent.

Deux types de vins se distinguent. Les premiers sont corsés, puissants, tanniques dans leur jeunesse. Ils demandent à vieillir au moins 5 ans avant d’être dégustés. Les seconds sont plus subtils, plus légers, davantage sur le fruit et peuvent être dégustés dans leur jeunesse. Ce sont tous des vins structurés, robustes et ronds en bouche, avec de la matière.

Les médocs AOC sont des vins de moyenne ou de longue garde. Ils vieillissent 5 à 10 ans en cave, voire plus pour les meilleurs d’entre eux.

Comment déguster un médoc

Un vin rouge de l’appellation médoc est particulièrement recommandé pour accompagner les plats riches en goût. Ils subliment ainsi les viandes rouges grillées et le gibier : entrecôte, côte de bœuf, rôti de bœuf, chevreuil, daube, gigot d’agneau, canard, pigeon, lièvre… Sur le plateau de fromages, les saveurs puissantes sont aussi de la partie au côté d’un médoc : saint-nectaire, munster, brie fermier, camembert, édam, roquefort…

Servez un médoc AOC à une température comprise entre 15 et 17°.