+33(0)4 50 57 30 65 CONTACT US

0Item(s)

You have no items in your shopping cart.

Product was successfully added to your shopping cart.

Côteaux-du-Layon AOP

Set Descending Direction

4 Item(s)

Set Descending Direction

4 Item(s)

Coteaux-du-Layon, grand vin blanc moelleux de la Loire

Sur les rives du Layon, affluent de la rive gauche de la Loire, les vignes bénéficient d’un climat propice au développement de la « pourriture noble ». Ce phénomène permet une haute concentration en sucre et donne naissance à de grands vins blancs moelleux et liquoreux au fort potentiel de garde. Le coteaux-du-layon, AOC du Val de Loire, en fait résolument partie. Ce nectar aux riches arômes de miel, de fruits et de fleurs éblouit les papilles à l’apéritif comme au dessert. Découvrez cette appellation du vignoble de la Vallée de la Loire.

Présentation générale du coteaux-du-layon

L’aire d’appellation coteaux-du-layon se situe dans le vignoble d’Anjou-Saumur, dans le Maine-et-Loire, au sud-ouest d’Angers. Quelque 27 communes produisent cette AOC, laquelle autorise uniquement le chenin blanc, cépage phare des vins blancs de la Loire.

Les vignes s’étendent à flanc de coteaux, de part et d’autre de la rivière du Layon. Le climat local et les sols peu profonds favorisent des vendanges très riches en sucre, dues à la surmaturation des grains et à la botrytisation. La formation de cette « pourriture noble » est indispensable pour ces vins blancs moelleux dont le coteaux-du-layon est un fier représentant. En l’absence de « pourriture noble », c’est le passerillage sur souche qui permet la concentration en sucre. Cette technique consiste à exposer le raisin au soleil pour qu’il se concentre naturellement en sucre. A savoir que seule la présence de pourriture noble permet la mention « sélection de grains nobles ».

Avec ses 1 600 hectares, le vignoble du coteaux-du-layon est le plus étendu de la région viticole d’Anjou. L’appellation contrôlée peut être suivie du nom de la commune à l’origine du vin. Ces dénominations sont : Beaulieu, Faye, Rablay, Rochefort, Saint-Aubin et Saint-Lambert. A savoir qu’à Rochefort-sur-Loire est produite une autre appellation, le vin blanc liquoreux quarts-de-chaume AOC. Enfin, à l’intérieur de l’appellation coteaux-du-layon figure également l’AOC chaume Premier Cru.

Caractéristiques du coteaux-du-layon

Les vins des coteaux du Layon sont gourmands et onctueux. Ils se distinguent par leur richesse aromatique intense et complexe, ainsi que par leur fraîcheur et leur vivacité.

Les vins coteaux-du-layon AOC présentent une robe jaune aux reflets verts dans leur jeunesse. En vieillissant, surtout s’ils sont produits à base de pourriture noble, cette robe se fait dorée avec des reflets ambrés.

Ces vins blancs moelleux se reconnaissent à leurs arômes de coing, de poire et de miel. D’autres senteurs enrichissent ce bouquet, selon les terroirs et les millésimes : les fruits à chair blanche comme la pêche, les fruits exotiques tels que l’ananas ou la mangue, les agrumes comme le pamplemousse, les fleurs comme l’acacia, l’aubépine et la rose. En vieillissant, les vins peuvent présenter des arômes rares, tels que le bois précieux de marqueterie, la bergamote, des nuances d’amande…

Un coteaux-du-layon se conserve parfaitement en bouteille de 5 ans à plusieurs décennies, voire un siècle pour les meilleurs millésimes.

Comment déguster un coteaux-du-layon

Vin blanc moelleux équilibré, franc et frais, un coteaux-du-layon AOC accompagne naturellement le foie gras. Il est alors parfait pour les entrées de fêtes et les apéritifs gourmands : toast de foie gras, verrines de saumon, foie gras poêlé…

Côté fromages, privilégiez les pâtes persillées : fourme d’Ambert, roquefort…

Il est aussi le parfait allié de nombreux desserts. Les crèmes brûlées ainsi que tous les gâteaux à base de frangipane ou de pâte d’amande s’accompagnent parfaitement d’un coteaux-du-layon. Tous les desserts à base de fruits à chair blanche (pêche, poire, pomme) ou jaune (abricot, mirabelle), de fruits exotiques (ananas) ou de fruits rouges (fraise, framboise) se marient aussi très bien à ce vin blanc de la Loire.

Pour le service, un coteaux-du-layon a généralement besoin d’être carafé, surtout s’il est riche et concentré. Il est conseillé de le déguster à une température comprise entre 8° et 12°.