+33(0)4 50 57 30 65 CONTACT US

0Item(s)

You have no items in your shopping cart.

Product was successfully added to your shopping cart.

Minervois, un vaste vignoble et un grand vin du Languedoc

There are no products matching the selection.

C’est une des plus vastes appellations du Languedoc. Avec 4 400 hectares de vignes classées AOC, le minervois est à la tête d’une grande diversité de vins, surtout en rouge, mais aussi en rosé et en blanc. En région Languedoc-Roussillon, entre Carcassonne et Narbonne, le vignoble du minervois s’épanouit du piémont de la montagne Noire jusqu’aux rives de l’Aude. Dense, rond, fruité et équilibré, le minervois AOC vous séduira par ses qualités aromatiques, son potentiel de garde et ses prix abordables.

Présentation générale de l’appellation minervois

L’AOC minervois se déploie dans un vaste amphithéâtre naturel orienté plein sud entre Narbonne et Carcassonne. Les coteaux s’étagent des rives de l’Aude à la Montagne Noire, entre Massif central et Pyrénées. Avec 15 000 hectares de superficie, dont 4 400 de vignes AOC, le minervois voit les choses en grand. L’aire d’appellation compte plus de 60 communes, réparties dans l’Aude et dans l’Hérault.

Avec des sols, des altitudes et des climats divers, ce vaste vignoble offre une riche palette de vins. On a l’habitude ainsi de distinguer différents terroirs, par exemple les Balcons de l’Aude, les Causses, le Canal du Midi, les Mourels… Un de ces terroirs du Petit Causse, classé Cru du Languedoc, bénéficie de sa propre AOC : le minervois-la-livinière ; elle concerne uniquement des vins rouges.

Au sein de l’AOC minervois, les rouges sont largement majoritaires. Ils représentent à eux seuls 84 % de la production. Les rosés sont aussi de la partie, avec 13 % environ de la production. Les blancs restent confidentiels : à peine 3 % de la production.

Les principaux cépages, en rouge comme en rosé, sont le carignan, le grenache, la syrah, le mourvèdre et le cinsault. En blanc sont essentiellement utilisés le grenache blanc, le bourboulenc, le macabeu, la marsanne et la roussanne.

Signalons que sur cette aire géographique est produite une autre AOC, le muscat-de-saint-jean-de-minervois.

Caractéristiques du minervois

Les minervois AOC rouges offrent différentes qualités d’un bout à l’autre de leur aire de production. Tantôt ils sont sur le fruit et se dégustent dans l’année, tantôt ce sont d’exceptionnels vins de garde qui vieillissent plus de 10 ans.

Toujours est-il que ce grand vin du Languedoc se distingue par une robe d’un rouge profond qui tire sur le tuilé avec les années. Dans les premières années, ce sont les fruits qui dominent sa palette aromatique : le cassis, la framboise, la myrtille…, un panier gourmand que visite une légère touche de violette. Les épices comme la vanille et la cannelle sont régulièrement présentes et peuvent être rejointes par une note de torréfaction.

Le minervois rosé offre pour sa part une robe d’un joli rose framboise légèrement tuilé. Son nez dégage des arômes typiques de garrigue auxquels se mêle une riche palette fruitée faite de fraise, de grenadine et de cassis.

Enfin, en blanc, le minervois AOC dévoile une robe d’un jaune pâle aux reflets dorés. Les fruits dominent aussi ses aromatiques : la pêche, l’ananas, le pamplemousse, l’orange…

Comment déguster un minervois

Les vins rouges de l’AOC minervois sont réputés pour accompagner parfaitement un cassoulet ou un poulet aux olives. Ce vin languedocien s’associe également à d’autres plats généreux, comme un confit de canard, des abats, un risotto, un navarin d’agneau, du gibier en daube… Il se sert de préférence à une température de 16°.

Le minervois rosé est quant à lui idéal pour un apéritif estival, surtout s’il est accompagné d’un plateau de charcuterie et de quelques grillades. Il se déguste à une température de 10° environ.

Enfin, servi à 12° environ, un minervois blanc sublimera les coquillages, les fruits de mer ainsi que les poissons grillés.