+33(0)4 50 57 30 65 CONTACT US

0Item(s)

You have no items in your shopping cart.

Product was successfully added to your shopping cart.
  • Ardoisières Argile rouge Ardoisières Argile rouge

Argile 2019 - Domaine des Ardoisières - IGP Vin des Allobroges

Availability:In stock

€25.00
    • Reward Points Purchasing this item you will earn 50 Points
    • Applies only to registered customers, may vary when logged in.
Cuvee informations :
Color : Red
Cuvee's name : Argile
Vintage : 2019
Producer : Domaine des Ardoisières
Grape varieties : Gamay (80%) et Persan (20%)
Capacity : 75 cl bottle
Viticulture Biologique

Details

La cuvée Argile rouge, bio, provient des vignes d'exposition Ouest du coteau de schiste noir et argileux, de Saint-Pierre de Soucy. Cette cuvée a une garde d'environ 5 ans et s'accordera à merveille sur des charcuteries, viandes rouges et de certains fromages.

Origine de la vigne:

A l'origine, la vigne poussait dans les arbres, et telle une liane les reliait l'un à l'autre.
Avec les siècles, l'homme l'a domestiquée et a sculpté un paysage pour elle.
La vigne est une des rares plantes, qui après sa dormance de l'hiver, se réveille à l'équinoxe de printemps, fleurit au solstice d'été et mûrit ses fruits à l'équinoxe d'automne.
Cette plante complètement liée à notre système solaire, nous donne le vin qui devient au XXIème siècle une des représentations de l'art et de la communication : on se partage une bouteille de vin, on l'offre, on la collectionne, on la vend aux enchères comme œuvre d'art.
Le vin relie les hommes entre eux, hier, aujourd'hui, et les reliera encore plus demain…

Michel Grisard et Brice Omont.

Pourquoi appliquons nous les principes de la biodynamie dans nos vignes ?

Il faut rappeler tout d'abord qu' en un peu plus de trente ans, 90% de l'activité biologique des sols ont disparu : cela lié à l'utilisation croissant des pesticides. Lorsque ces microorganismes disparaissent des sols, la vigne ne peut plus se nourrir naturellement. Ses racines ne plongent plus en profondeur et soufre de manque d'oxygène et d'eau . Sous perfusion, elle a besoin pour survivre des engrais de synthèse, des pesticides et des insecticides qui sont partout les mêmes : les vins ne reflètent plus leur terroir et manque d'expression. La minéralité caractéristique des grands vins disparaît alors peu à peu, celle qui leur donne leur élégance, leur structure, leur caractère, leur fraîcheur en bouche. Alors tout en restant bons, les vins deviennent anonymes.

L'activité biologique au niveau des sols ne peut se développer que si à la base, le domaine viticole, comme tout autre domaine agricole est considéré comme un organisme vivant. Le sol cultivé n'est pas un simple support pour la vigne mais bien un milieu de vie, source d'énergie pour la plante tout comme son environnement aérien.

Ainsi la vigne crée et nourrit son terroir dans ce milieu habité et vivant qui entoure ses racines et ses feuilles. Les échanges entre la biologie du sol, son système racinaire et foliaire permettent l'expression du terroir dans les raisins.

La pratique en viticulure :

Les préparations

Elles sont essentielles et proviennent de matières végétales, animales et minérales transformées :
Le compost de bouse MT soutient et renforce le processus de décomposition de la terre. II contient tous les éléments qui aident d la formation du complexe argilo-humique. On y trouve un nombre et une variété de bactéries considérables.
La préparation 500, bouse de corne agit sur la plante. Elle renforce la vie souterraine. Son efficacité est confirmée après de nombreux essais, les racines sont plus allongées, plus denses, mieux réparties.
La préparation 501, silice de corne aide au développement des feuilles, à l'équilibre de la fleur et à l'énergie nécessaire à une bonne et belle fructification.
Ces trois premières doivent passer par la dynamisation avant l'épandage.
Les autres préparations, élaborées à partir d'Achillée, de Camomille, d'Ortie, d'écorce de chêne, de Pissenlit, de Valériane, toutes ont subi des transformations - fermentations en présence d'organes animaux pour certaines - élevant leurs propriétés premières en les transformant en humus aux qualités particulières. Ces dernières sont indispensables, elles serviront à l'ensemencement des composts afin d'en orienter les fermentations pour l'équilibre et l'harmonie du sol et de la plante.

Les rythmes terrestres et lunaires

Les rythmes solaires, composés par le jour, la nuit ou les saisons et les rythmes lunaires nous sont familiers. Depuis 10 ans, les expérimentations menées par Maria THUN ont permis de constater les influences cosmiques sur la croissance des plantes. Celle-ci semble liée aux positions de la lune, du soleil et des planètes par rapport aux constellations.
Un calendrier, lié à ses observations, a été mis au point. Les travaux et traitements de la vigne peuvent être magnifiés par le choix des dates d'intervention. Mais depuis des milliers d'années, tout bon agriculteur tient compte des rythmes solaires et lunaires!

Le binage

II favorise l'installation des processus de vie en travaillant le sol à des moments différents dans l'année, le mois ou la journée. Ainsi un binage en printemps lunaire aura une autre qualité qu'un binage en automne lunaire. Un binage le matin vitalisera la plante, un binage l'après-midi gardera l'eau dans le sol... C'est le vigneron qui décidera des binages et labours en fonction de sa terre.

Les autres traitements

Si l'équilibre est atteint, la plante se défendra ou plutôt, elle n'appellera pas le parasite (cryptogames, insectes ou acariens...). Cependant, on aura parfois à intervenir pour aider la plante avec des tisanes, décoctions ou des dilutions homéopathiques de plantes et, si indispensable, des produits naturels comme la bouillie bordelaise et la fleur de soufre.

 

Histoire des Vins de Savoie:

A partir de 1950, la montagne à été colonisée par des villes appelées : Station.
Ces espaces étaient désert l'hiver et occupés l'été par les troupeaux de vaches en alpage. La Savoie est connue pour ses montagnes et son tourisme hivernal de masse.Avant, elle était rurale, puis industrielle avec l'arrivé de la "houille blanche", mais uniquement dans les plaines ou les vallées.
Dans cette Savoie rurale, la culture de la vigne était très importante : 20 000 Ha, pour moins de 3 000 Ha maintenant. Son climat et ses coteaux privilégiés ont favorisé cette culture dès le début de notre ère.
Columelle dans son traité d'agronomie, "De re agricola", cite que les romains ont trouvés la vigne à leur arrivée en Allobrogie en -120 ans av. JC. Pline et Celce parlent aussi de la "Vitis Allobrogica".
Vers le 5ème siècle apparaissent les domaines ecclésiastiques (évêchés, abbayes, prieurés). Ils appartiennent à la noblesse et à la bourgeoisie vers le 14ème pour passer à la paysannerie au 19ème siècle.
Le coteau de Cevins a ce parcours classique de la vigne en Savoie.
Le coteau de Cevins rassemble 7 ha de vignes d'un seul tenant en cépages savoyards typiques et originaux :

  • Cépages rouges : persan et mondeuse noire.
 

Persan  : cépage tardif de cuve noir de Savoie, faiblement cultivé, à grappe petite et cylindrique ; baie petite, ovoïde à ellipsoïde, noir bleuté, pulpe molle, peu juteuse. A faible rendement, le persan donne des vins de qualité, tannique, apte à vieillir qu'il faut savoir attendre pour l'apprécier dans toute sa plénitude.

Mondeuse noire  : cépage de cuve noir de Savoie, à grappe grande et tronconique, allongée ; baie petite sphérique, noir bleuté, juteuse. Avec un rendement limité, la mondeuse noire produit un vin de grande qualité, coloré, tannique qui vieillit parfaitement et « n'agite pas le tempérament . 

  • Cépages blancs : altesse, roussanne , mondeuse blanche, pinot gris, jacquère.
 

Altesse  : Cépage mi tardif de cuve blanc cultivé en Savoie, voisin du furmint cultivé en Hongrie dans le vignoble de Tokay. Sa grappe est petite, cylindrique, souvent ailé ; baie sphérique à pellicule épaisse, jaune roux à maturité, devenant rose bronzée quand le raisin se ride au passerillage ou sous l'action de la pourriture noble. A faible rendement, il donne de très grands vins de garde, très fins, et de grande classe.

Roussanne  : Cépage tardif de cuve blanc de la vallée du Rhône et de la Savoie, à grappe cylindrique et compacte ; baie sphérique blanc dorée presque rousse à maturité, peu juteuse. La roussanne peut produire des vins de grande qualité, fins et bouqueté, aux arômes de miel, d'abricot et d'aubépine.

Mondeuse blanche  : Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la mondeuse blanche n'est pas la forme blanche de la mondeuse noire dont elle diffère par le bourgeonnement et la forme des feuilles. Cépage tardif de cuve blanc de Savoie, faiblement cultivé, à grappe cylindrique, ailée, compacte ; baie sphérique moyenne, vert doré avec une pellicule ayant une certaine âpreté. La mondeuse blanche donne des vins structurés aux notes d'agrumes pouvant facilement se conserver jusqu'à 30 ans.

Pinot gris  : Cépage précoce de cuve blanc. Variation grise du pinot noir. Il ne se distingue que par la couleur de ses baies, variant du rose grisâtre au bleu grisâtre. On observe parfois des ceps qui portent à la fois des raisins gris et des raisins noirs, et même des raisins blancs. La malvoisie est obtenue par le pinot gris ou le vetliner rose.

Le pinot gris donne des vins secs de qualité et des vins liquoreux puissants et typés.

Jacquère  : Cépage tardif de cuve blanc de Savoie, aux grappes moyennes, cylindro-coniques, ailées, très serrées ; baie sphérique, peau épaisse, pulpe peu juteuse, variant du vert clair au jaune or même rosée à pleine maturité. Ce cépage produit des vins frais et fruités. Il est actuellement le plus planté en Savoie.

 

Définition de la biodynamie:

En 1924, Rudolf Steiner, fondateur de l'anthroposophie, posa les fondements de l'agriculture bio-dynamique, sous la forme de huit conférences prononcées au Domaine Koberwitz, près de Breslau en Silésie.

Rudolf Steiner a donné ce cours d'agriculture sur la demande de plusieurs agriculteurs inquiets d'observer la croissance de la dégénérescence des semences et de la baisse de la qualité des aliments produits : « Que faut-il faire pour stopper la baisse de la qualité des semences et de l'alimentation ? ».

En réponse à une question sur les maladies végétales, Rudolf Steiner expliqua qu'en réalité ce n'était pas en premier lieu la plante qui était malade mais l'environnement et particulièrement le sol, qui pouvait tomber malade. Il fallait donc chercher les causes des prétendues maladies des plantes dans l'état du sol et de l'environnement.

Ce « Cours aux agriculteurs », comme on le nomme habituellement, a été imprimé dés 1925, tout d'abord pour un cercle interne puis pour tous.

Les buts de l'agriculture bio-dynamique :   

  • Soigner la terre
  • Régénérer, façonner et entretenir les paysages
  • Fournir aux Hommes une alimentation saine
  • Développer l'approche du vivant et comprendre le rôle de l'Homme
  • Ouvrir de nouvelles perspectives sociales sur les fermes Comme dans les liens producteurs, consommateurs (en y incluant les commerçants)


Les pratiques spécifiques de l'agriculture bio-dynamique :

  • La conception de la ferme comme un organisme agricole
  • La fabrication, l'utilisation et la dynamisation de « préparations bio-dynamiques »
  • La prise en compte des influences de la périphérie cosmique (lune, soleil, planètes, …)

    Citations de Rudolf Steiner :

    « L'agriculture bio-dynamique est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux Hommes. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du « vivant » acquise par une vision qualitative/globale de la nature. Elle considère que la nature est actuellement tellement dégradée qu'elle n'est plus capable de se guérir elle-même et qu'il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde indispensable à la santé des plantes, des animaux et des Hommes grâce à des procédés « thérapeutiques ».
    « Seul peut émettre un jugement sur l'agriculture celui qui tire ce jugement du champ, de la forêt, des animaux qu'il élève ».
    « L'idéal de l'agriculture bio-dynamique est l'organisme agricole avec la plus grande autonomie de production adaptée aux conditions locales et aux possibilités de travail locales. »

 

 

Additional Information

Product reference 3799
Type of products Wines
Vintage 2019
Country France
Region Savoie et Bugey
Appellation IGP Vin des Allobroges
Cuvee's name Argile
Title supplement No
Speciality No
Stock information No
Producer Domaine des Ardoisières
Capacity 75 cl bottle
Sweetness index No
Main style Fruity - Floral
Alcohol Percent 11.5
Grape varieties Gamay (80%) et Persan (20%)
Main grape variety Gamay
Production limitée No
Box type 6
Box type Cardboard
Organic wines Organic
Color Red
Consumption recommendation 2021 - 2026